Logo CDE

Logo Cercle des Européens

Discours de clôture prononcé par de José Manuel Barroso, en présence d’Al Gore, ancien Vice Président des Etats-Unis, président de l’organisation "The Alliance for Climate Protection", prix Nobel de la paix et du Président de la République française, Nicolas Sarkozy.

 

Sur invitation du Président de la République française, Nicolas Sarkozy, José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne a clôturé le "Grenelle de l’environnement", le 25 octobre 2007.

Organisées par le Ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, ces négociations entre l’Etat, les collectivités locales, les représentants de la société civile, ONG, syndicats, ainsi que les employeurs et les salariés avaient pour objectif de préparer la feuille de route de la France en faveur de l’environnement. Six groupes de travail ont ainsi participé à l’élaboration des propositions qui ont ensuite donné lieu à une consultation.

A la suite de ce travail de plus de trois mois, le Président de la République à présenté les conclusions du Grenelle de l’environnement lors d’un cérémonie à l’Elysée, en présence de Wangari Maathai la première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la Paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix » ; de l’ancien Vice Président des Etats-Unis Al Gore, co-lauréat, avec le GIEC, du Prix Nobel de la paix pour « leurs efforts afin de mettre en place et diffuser une meilleure compréhension du changement climatique causé par l’homme, et de jeter les bases des mesures nécessaires pour contrecarrer un tel changement » ; et du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Depuis de nombreuses années l’Union européenne met en place des stratégies et des programmes d’action dans le domaine de l’environnement. Dans ce domaine, les mesures prises par les autorités européennes se sont considérablement renforcées et il se dégage aujourd’hui un consensus entre Etats membre sur la nécessité d’une action coordonnée pour lutter contre le réchauffement climatique. Les questions environnementales, énergétiques, climatiques et les questions liées développement durable pourraient redonner force et élan au projet européen. La présence de M. Barroso au Grenelle de l’environnement témoigne ainsi, d’une part de la volonté du Président français d’inscrire son action dans le cadre européen et d’autre part de l’engagement de l’UE en faveur du développement durable.

La dimension internationale incontournable des ces questions était reflétée par la présence d’Al Gore. L’action de la France et des Européens n’aura en effet d’efficacité que dans le cadre d’engagements communs de la Communauté internationale. La renégociation du Protocole de Kyoto constituera à cet égard un test de la détermination des Européens

Cercle des Européens

Pour une Europe unie…

Photorama

Partenaires

Copyright ©2021 Cercle des Européens | Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Réalisation inPhobulle

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience.