Logo CDE

Logo Cercle des Européens

Cette photo réunit les trois piliers de la politique européenne - la Commission avec Joaquin Almunia, commissaire chargé des affaires monétaires, les Etats de l’eurozone avec Jean-Claude Junker, Premier ministre Luxembourgeois et président de l’Eurogroupe, et Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale européenne (BCE).

En l’occurrence, ils symbolisent l’Europe monétaire. Mis en circulation en 2002, l’euro est partie intégrante de la vie quotidienne des Européens, au moins dans les pays de l’eurozone qui sont au nombre de 13, y inclus depuis le premier janvier 2007 la Slovénie. C’est un succès : les entreprises sont encouragées à investir dès lors qu’elles peuvent désormais le faire sans risque monétaire dans toute la zone euro. Le mouvement de rapprochement en cours entre sociétés des différents Etats membres n’est sans doute pas étranger à cet avantage. L’euro s’affirme en outre comme monnaie internationale à côté du dollar. Et la monnaie unique est le catalyseur qui permet de mener à bien les projets communautaires destinés à créer un véritable espace financier commun, notamment l’espace européen des paiements. Last but not least : l’appréciation de l’euro vis à vis du dollar est la meilleure protection face à la flambée des cours du pétrole, du gaz et des matières premières. Pour autant, l’attitude des Etats diffèrent. L’Allemagne, premier exportateur mondial, se félicite du pas historique franchi avec la création de la monnaie unique. Les politiques français réclament eux "un gouvernement économique européen" face au "gouvernement monétaire". Chiche : cela s’appelle la stratégie de Lisbonne, définie en l’an 2000, mais qui tarde trop à être mise en oeuvre.

Cercle des Européens

Pour une Europe unie…

Photorama

Partenaires

Copyright ©2021 Cercle des Européens | Tous droits réservés | Mentions légales | Politique de confidentialité | Réalisation inPhobulle

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d’audience.